Le fait de se réinstaller en couple alors que l’on est pas divorcé a des conséquences patrimoniales.

En effet, les pensions alimentaires et la prestation compensatoire sont calculés en fonction des revenus des époux au moment où ils sont fixés, or se remettre en couple c’est avoir un nouveau conjoint qui éventuellement a des revenus (et donc va partager les charges), où au contraire est totalement à charge. C’est aussi le cas échéant prendre de nouveaux crédits, avoir un autre enfant…

C’est en effet le reste à vivre réel, le budget de chaque époux qui sera pris en compte.