Lorsqu’une pension alimentaire est fixée par une décision de justice, elle doit être payée intégralement (indexation comprise) et il n’est pas possible légalement de compenser avec une autre somme.

Cette règle légale est absolue et l’ignorer peut coûter fort cher, car le créancier de la pension peut ensuite exiger que vous la régliez et mettre en place toutes les procédures pour vous y forcer (plainte pénale, saisie sur salaire, saisie par huissier…).

Exemple: robert doit verser une pension alimentaire à anne de 800€/mois, cependant anne a cessé de payer le loyer, donc il paye directement et le déduit de la pension qu’il verse à anne. Légalement robert est en tort et anne pourrait le poursuivre en abandon de famille, saisir son salaire et l’obliger à payer toute la pension. Légalement, robert aurait dû payer toute la pension et anne lui rembourser le loyer.

Et cette règle s’applique aussi pour les dépenses faites pour les enfants. Ainsi le fait de payer telle ou telle chose pour votre enfant ne vous exonère pas du règlement de la pension.

Exemple: georges doit verser 500€ par mois pour son fils, mais depuis quelque temps il lui paye directement le téléphone, qu’il déduit de la pension. Il est en tort, il doit verser toute la pension. Rien ne l’oblige à payer le téléphone, s’il le fait c’est volontairement et en plus de la pension.