Le contrat de mariage régle les modalités de partage des biens durant et à la fin du mariage ainsi que la participation aux dépenses du ménage. S’il existe deux grandes familles de contrat, les séparatistes et les communautaires, de nombreuses clauses peuvent s’y intégrer permettant de sécuriser ou d’avantager un des époux. Les conséquences patrimoniales sont considérables, il est donc impératif de bien le lire en vue de la préparation du divorce.