Le code de procédure civile prévoit des délais supplémentaires de distance pour les actes judiciaires. Ainsi alors qu’une assignation délivrée sur le territoire metropolitain doit l’être à quinzaine, ce délai est augmenté d’un mois pour les DOM TOM et de deux mois pour l’étranger (y compris l’Europe). Ce délai vaut aussi pour les DOM TOM entre eux.

Ces délais augmentent significativement la durée de certaines procédures donc il est impératif si votre situation nécessite son application, de le prendre en compte sinon vous risquez de graves déconvenues.

Ainsi par exemple si vous souhaitez assigner votre ex devant le JAF et qu’il demeure en Guadeloupe et vous en métropole ou en Martinique, comptez donc au moins un mois et demi (deux mois pour laisser le temps à l’huissier d’instrumenter). S’il habite en Italie, ou en Australie, ajoutez un mois, même si vous habitez le même pays…