L’un des problèmes récurrent que l’on rencontre est la difficulté que connaissent les parents pour obtenir l’un de l’autre la signature des documents autorisants un acte administratif.

En ce qui concerne l’inscription d’un enfant sur le passeport de l’un des parents, le Conseil d’Etat a statué par décision du 8 février 1999 et cette jurisprudence reste actuelle:

En application des dispositions de l’article 372-2 du code civil, chacun des parents peut légalement obtenir l’inscription sur son passeport de ses enfants mineurs, sans qu’il lui soit besoin d’établir qu’il dispose de l’accord exprès de l’autre parent, dès lors qu’il justifie exercer, conjointement ou exclusivement, l’autorité parentale sur ces enfants et qu’aucun élément ne permet à l’administration de mettre en doute l’accord réputé acquis de l’autre parent.