Il arrive pour des raisons qui sont personnelles aux uns et aux autres, que l’habitude se soit prise de payer la pension alimentaire en espèces.

Rien ne s’y oppose juridiquement.

Toutefois attention pour éviter toute difficulté à demander systématiquement un reçu daté et signé au créancier d’aliment.

En effet, si vous payez la pension en espèces de la main à la main, vous n’avez dès lors aucune preuve de paiement et votre créancier pourrait donc vous en demander deux fois paiement sans que vous puissiez justifier avoir déjà payé.

En outre, la pension alimentaire étant à déclarer comme charge fiscalement, vous ne pourriez pas justifier auprès des services fiscaux l’avoir réellement versée.

Enfin, le non paiement de la pension alimentaire ayant des conséquences également pénales, il est important d’être très prudent.