Stress, volonté de pacifier, défiance, peur que l’avocat soit un procédurier par nature, … autant de mauvaises raisons qui amènent parfois le particulier à signer un protocole d’accord seul, sans même avoir pris la peine de le soumettre à son avocat pour avis.

Une fois l’accord signé, il est trop tard … et un mauvais accord, mal rédigé est, d’expérience le terreau idéal pour des années de conflits virulents.

Parce que celui qui a signé n’avait pas compris la portée du document, qu’il avait oublié tel ou tel point, qu’il se sent a posteriori bafoué…

Votre avocat est là pour vous, pour vous assister dans votre intérêt et conformément à vos désires. Si vous souhaitez négocier, il n’est pas question qu’il vous en empêche. Mais il saura vous faire remarquer un oubli, une rédaction oiseuse ou vous faire comprendre toutes les conséquences de l’acte que vous vous proposez de signer. Libre à vous ensuite de le faire ou non, mais une fois parfaitement informé vous pourrez le faire en toute connaissance de cause.

Votre avocat est votre meilleur atout dans la rédaction d’un protocole d’accord, profitez en.