La loi n° 2011-525 du 17 mai 2011 de simplification et d’amélioration de la qualité du droit a été publiée au JO du 18 mai. Elle prévoit entre autre

  • l’inscription du partenaire d’un PACS sur l’acte de décès ; (article 1)
  • son information en cas d’autopsie judiciaire (article 147)

L‘article 9 de la loi du 1er juillet 2010 portant réforme du crédit à la consommation complète l’article 515-4 du Code civil et prévoit que la solidarité n’aura pas lieu pour les achats à tempérament et les emprunts lorsqu’ils n’ont pas été conclus du consentement des deux partenaires, à moins que ces derniers ne portent sur des sommes modestes nécessaires aux besoins de la vie courante. Cela s’applique depuis le 1er mai 2011, les partenaires d’un pacte civil de solidarité bénéficient donc désormais de la même protection que les couples mariés concernant les emprunts réalisés par l’un d’eux seulement.