Sujet peu traité et pourtant si courant…

Il n’est pas rare en effet que durant la procédure de divorce, qui peut prendre plusieurs années, l’un des époux devienne à nouveau parent.

La naissance d’un enfant a diverses conséquences:

  • l’enfant devient héritier réservataire de ses parents, au même titre que les enfants issus de l’union en cours de divorce
  • un enfant étant par nature créateur de nouvelles charges pour le parent, les pensions alimentaires versées dans le cadre de la procédure de divorce peuvent s’en trouver modifiées si l’un des époux saisi le juge en ce sens
  • la prestation compensatoire étant établie en tenant compte des revenus et charges de chacun, le montant s’en trouvera également modifié.
  • sauf à ce que la séparation soit réellement ancienne, la naissance est la preuve de l’adultère du parent concerné