Les débats en vue de l’élection présidentielle, notamment les primaires de la droite, ont vu des discussions sur la GPA, la PMA et l’adoption entre époux.
Nombre de questions se posent, sur fond d’angoisses et de promesses électorales qui n’engagent, comme le disait justement Jacques Chirac, que ceux qui les écoutent.

J’ai donc voulu remettre les choses au clair, dans un article paru sur le site du village de la justice