Ce divorce présenté comme simple et pas cher s’avère en réalité compliqué, technique, administrativement lourd et plus coûteux au final que le précédent… De nombreuses inconnues le rendent en outre peu sûr juridiquement ce qui transparaît clairement de la circulaire du 26 janvier 2017.
En savoir plus sur le site du village de la Justice