En ces temps de fêtes, la question semble se poser pour certains de l’opportunité des cadeaux de noël alors qu’ils règlent une pension alimentaire pour leurs enfants.

Rappelons donc, afin que le père noël ne se retrouve pas chômeur, que l’un n’est pas exclusif de l’autre.

La pension alimentaire a pour objet de permettre au parent chez lequel réside l’enfant de satisfaire à ses besoins quotidiens tant en termes de logement, que de soin ou d’éducation.

Certes sur le plan strictement juridique, celui qui paie la pension n’a aucune autre obligation financière (sauf clause spécifique de la décision rendue).

N’oublions pas cependant celui qui est censé être au centre de l’intérêt de tous, l’enfant, qui peut légitimement espérer de ses parents un cadeau, fut-il symbolique.

N’oubliez donc pas, vous qui recevez un cadeau pour votre enfant, de le lui transmettre et vous qui payez une pension d’en offrir un.

Cela mettra du baume au coeur de l’objet de votre amour commun, car il y en eut un, votre enfant.