L’avocat a plusieurs dossiers en cours (heureusement pour lui) donc lorsque vous écrivez un courrier, un fax, un email à votre avocat (de même lorsque vous lui téléphonez), il doit sortir le dossier et se remémprer rapidement les derniers éléments intervenus afin de vous répondre ou d’entreprendre l’action nécessaire pour répondre à votre courrier. 

C’est en effet le seul moyen pour lui d’une part de s’assurer qu’il ne commet pas d’erreur ou de confusion entre les dossiers (car certains ont parfois des points communs) et d’autre part qu’il n’oublie pas un point de droit important qui pourrait vous causer préjudice et engager le cas échéant sa responsabilité professionnelle.

En outre il doit conserver votre courrier dans le dossier (que ce soit électronique ou papier) ou ses notes de rendez vous (même téléphonique).

Ceci explique pourquoi le moindre courrier est facturé, de même que les appels téléphonique, car en parallèle il y a nécessairement un travail complémentaire.