Finis les dossiers de plaidoiries! La Cour d’Appel de Versailles refuse désormais les dossiers de plaidoiries, il faut se contenter de déposer les pièces communiquées dans leur ordre numérique de communication.

Qu’est ce qui permet de bafouer ainsi les droits de la défense, quel intérêt pour les magistrats de se couper de l’aide que peut leur apporter le dossier de plaidoiries qui en fait permet de présenter l’affaire sous un angle différent, de mettre en avant certaines pièces, de retirer celles devenues obsolètes, de les classer par catégories au lieu de l’ordre numérique aléatoire de leur communication. 

 Voici le courrier intégral du premier président de la Cour.