Certains tribunaux sont tellement injoignables que cela créé un véritable préjudice pour le justiciable.

Exemple, le TGI de Nanterre. Pas la peine de rêver, le téléphone n’existe pas pour joindre un juge de Nanterre. L’email me direz-vous, que nenni! Pas plus d’ailleurs que le RPVA pas encore étendu de Paris à Nanterre…

Que faire alors lorsque dans une affaire l’urgence impose de rencontrer le juge chargé du dossier pour fixer une date d’audience proche. Réponse évidente, aller sur place. Espérer que ce jour là le juge sera présent, l’attendre le temps nécessaire s’il est en audience ou dans une autre chambre… et si par manque de chance il est absent, revenir et recommencer… Sans oublier que du centre de Paris, Nanterre est tout de même à près de 45mn de transport en commun… (donc 1h30 aller-retour) sans compter le temps d’attente.

Et tout ce temps, il va bien falloir au final que quelqu’un l’assume financièrement…

Décidément la justice est moderne et au service du justiciable, il n’y a pas de doute!