Ce 11 avril 2019 ma chronique dans le Magazine de la Santé sur France 5 portait sur la personne de confiance.

Si un patient est hors d’état d’exprimer sa volonté, la personne de confiance sera consultée en priorité pour l’exprimer.

Il peut s’agir d’une simple visite médicale, d’une consultation hospitalière, d’une opération, d’une entrée en EHPAD…

Son rôle mal connu reste souvent un frein à sa désignation, la chronique apporte toutes les réponses.