Brigitte BOGUCKI était l’invitée de la rubrique “in vivo” du magazine de la Santé le 15 décembre 2017 pour donner son avis de spécialiste du droit de la famille sur les dons de sperme artisanaux dans le cadre de PMA et leurs conséquences juridiques.

Pour diverses raisons, les femmes qui désirent avoir un enfant par PMA se tournent parfois vers des donneurs de spermes non anonymes, qu’elles trouvent sur Internet. Une journaliste s’est intéressée au sujet et plus particulièrement à ces donneurs de spermes, sorte de super géniteurs, auxquels elle a consacré un ouvrage pour lequel elle m’avait interviewée.

C’est sur la base de ce même ouvrage que le sujet a été traité par le magazine de la Santé sur France 5 dans sa rubrique “in vivo” sous la forme d’un feuilleton journalier pendant une semaine. Chaque jour apportait un éclairage différent par un reportage et le dernier jour, après le reportage, j’étais interviewée pour faire le point de la situation juridique plutôt complexe qui découle de ce choix.

Voici la vidéo de l’interview.