Une fois encore, je m’aperçois que nos clients oublient parfois de nous demander conseil, alors même que nous sommes leurs avocats.

Et souvent c’est dramatique.

Ainsi aujourd’hui ai-je reçu une de mes clientes, charmante mais énervée par l’attitude de son ex-mari. Troublée par les lettres qu’il lui envoie, elle a cru devoir lui répondre, une lettre plutôt « musclée ».

Elle y reconnaît des fautes qu’il n’aurait sinon jamais eu la possibilité de prouver, le menace de lui interdire de voir les enfants, bref une vraie catastrophe.

Bien entendu elle ne s’est pas rendue compte des conséquences de ses écrits et elle compte sur moi pour « rattraper le coup ».

Mais cela serait tellement plus simple si elle m’avait demandé mon avis sur la lettre avant de l’envoyer, je suis là pour ça.

Alors s’il vous plait, avant de faire quoi que ce soit dans une affaire pour laquelle vous avez un avocat, demandez lui son avis.