A un moment ou un autre, il faut discuter du divorce avec son conjoint, non seulement du principe lui-même mais encore des conséquences sur les enfants, les biens, le quotidien…

C’est chose difficile, terrible même et les craintes concernant les conséquences juridiques de chaque chose n’aident pas. Mais y arriver c’est faire un pas vers l’amiable, si tel est votre souhait, il faut donc essayer.

Quelques règles simples peuvent vous y aider.

Avant tout, voyez votre avocat pour faire le point de vos droits et obligations, de vos forces et de vos faiblesses. N’hésitez pas à lui parler à coeur ouvert, honnêtement, de vos craintes quelles qu’elles soient. Plus vous aurez d’information objective, plus vous vous sentirez à l’aise pour discuter.

Lorsque vous discutez avec votre conjoint, évitez les règlements de compte, parlez à la première personne (je désire, je ressens, et non tu ceci, tu cela…).

Faites des propositions raisonnables mais toujours oralement, n’écrivez rien sans l’avoir préalablement soumis à votre avocat pour accord, vous pourriez le regretter ultérieurement.

Si vous bloquez sur un point, mettez-le de côté et proposez qu’il soit discuté avec les avocats.