Mon avocat m’écrit qu’il me conseille d’accepter la proposition de mon conjoint alors que moi je la trouve très insuffisante! Pourquoi fait-il cela? Ne doit il pas me soutenir? Je ne comprends pas son attitude et cela me rend méfiante, dois-je en changer? 

C’est une question récurrente que l’on retrouve tant sur les forums que dans la réalité de nos cabinets. A priori, la réponse est, anon vous ne devez pas en changer, au contraire votre avocat est honnête, il vous informe des réalités judiciaires, c’est à vous de faire ensuite votre choix.

En effet, le travail de l’avocat est double: 

  • envers son client, il doit être réaliste, lui faire connaître les risques et les usages procéduraux et judiciaires
  • envers l’adversaire et le tribunal, l’avocat doit soutenir totalement son client et ne défendre que ses intérêts

C’est au client de faire ses choix et pour cela il doit être informé par son avocat des différentes possibilités et des conséquences de ses choix. Si une proposition transactionnelle parait bonne à l’avocat, il lui appartient d’en informer son client et de lui faire connaitre le risque s’il décide de refuser l’offre. Une fois parfaitement informé, le client peut alors choisir librement.

L’avocat doit répondre à deux impératifs parfois contradictoires:

  • son devoir de conseil, sanctionné par sa responsabilité professionnelle
  • son devoir de soutenir les demandes de son client, soutenue par son obligation de moyen

Une fois que le client a choisi, l’avocat le défendra sans réserves et sera totalement à ses côtés.