Il est assez courant que nos clients ne nous répondent pas, ou tardivement lorsque nous leur demandons un avis sur les écritures adverses, des éléments justificatifs de leur situation ou autre…

Bien sûr c’est épuisant moralement de devoir sans cesse se replonger dans ce dossier qui les mine.

Oui, c’est le travail de l’avocat de préparer le dossier, de répondre à la partie adverse, de plaider.

Mais seul l’avocat ne peut rien faire. C’est un binôme entre l’avocat et le client, une équipe qui ne peut gagner qu’en travaillant ensemble.

L’avocat est un technicien, il sait ce qu’il faut faire, quand et comment, mais il n’a pas d’élément factuel et n’a aucun pouvoir pour les obtenir directement.

De son côté le juge ne peut vous croire sur parole, quelque soit votre bonne foi. Il faut donc lui apporter la preuve de votre situation, de vos dires et contrecarrer les allégations adverses.

Pour cela votre apport est fondamental, vous seul pouvez fournir à votre avocat les éléments qui lui manquent pour que votre dossier soit complet.

Et faites le rapidement car les délais courent, et si les documents sont envoyés trop tard, des reports risquent d’être impératifs.